Moulay Hafid Elalamy se concerte avec la CGEM


Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid El Alamy, a tenu, mercredi à Casablanca, une rencontre de concertation avec une délégation de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) conduite par son président, Salaheddine Mezouar, en préparation des premières assises nationales sur le commerce.
Dans une déclaration à la presse peu avant le début de cette rencontre, M. Elalamy a souligné l’importance de cette réunion en amont de la tenue les 24 et 25 avril à Marrakech des premières assises nationales sur le commerce, relevant que l’ensemble des acteurs de ce secteur ont contribué pour garantir le succès de cet événement en proposant au patronat et au ministère près de 80 recommandations, rapporte la MAP.
Les assises sur le commerce plancheront sur ces recommandations pour formuler à leur tour une série de propositions qui seront soumises aux prochaines assises nationales sur la fiscalité, a fait savoir le ministre, relevant que les recommandations émises par la CGEM vont assurément enrichir la stratégie du secteur et contribuer à son développement.
Pour sa part, M. Mezouar a déclaré à la presse que les assises nationales sur le commerce revêtent une grande importance, dans la mesure où les recommandations qui seront issues de cet événement vont tracer les contours d’un secteur vital de l’économie nationale.
Le secteur du commerce connaît un certain nombre de défis auxquels il faut s’atteler sans tarder, a affirmé M. Mezouar, relevant que le commerce de proximité a ses spécificités et a besoin de mesures d’accompagnement spécifiques, notamment en ce qui concerne la formation.
L’attention doit être portée aussi sur le commerce structuré car le développement de ce segment permet d’ouvrir de nouvelles perspectives en termes d’investissement et d’emplois, a-t-il ajouté, notant qu’il est également question de renforcer l’attractivité de ce secteur pour les jeunes.
Cette rencontre de concertation entre le ministère de tutelle et la CGEM est l’occasion d’examiner les recommandations des professionnels du secteur dans l’objectif de développer le commerce et l’emploi et la contribution de cette branche d’activité au produit intérieur brut, a-t-il fait savoir.



libe

A lire aussi

Laisser un commentaire