encore des files d’attente ?



21 avril 2019 11:30

Dans les points de vente et de recharge des bonbonnes de gaz butane, le constat n’est plus le même que les jours précédents. Les files d’attentes se minimisent en constance.

Les véhicules de recharge des gaz butane ne sont plus guettés par les consommateurs comme auparavant. Car, le gaz est dorénavant accessible un peu partout. « On peut tranquillement recharger nos bouteilles, dès que ça finit », se réjouit une ménagère. Elle ajoute que «la situation est en bon train.»

Le calme est aussi retrouvé du côté des revendeurs. « Les consommateurs n’hurlent plus sur nous comme avant », dit Djido Haroun, revendeur.   « Les six citernes par jour vont certainement ravitailler tout le monde », ajoute-t-il.

A LIRE AUSSI: Pénurie du gaz, une situation qui prend de l’ampleur
Plus de bonbonne de gaz vide ?

Nombre de la population va à son aise faire la recharge de gaz butane. « On peut un peu souffler, cette fois ci. Et nous espérons vraiment qu’il n’y aura plus de pénurie », augure Corine Mbairamadji, une consommatrices.

Selon les autorités, la production du gaz butane à la raffinerie de Djarmaya a repris progressivement depuis le 2 avril. Dans un récent communiqué, la direction de la Société de raffinage de N’Djamena a accusé les marketeurs d’organiser savamment une pénurie alors que le combustible est disponible.

Dans tous les cas, les autorités doivent être prévisionnistes pour ne pas replonger la population dans cette crise qui a ébranlé les ménages durant un bon mois.





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire