Dialogue national : une parodie selon Marcel Libama


 

Libreville, 22 avril (Gabonactu.com) – Marcel Libama, un des leaders syndicaux du Gabon dans le secteur éducation a annoncé sur son compte Facebook qu’il ne participera pas à la cérémonie convoquée ce mardi par le Premier ministre Julien Nkoghe Békalé dans le cadre du dialogue social qu’il considère être une parodie dont les dés sont pipés d’avance.

« Comme toujours, faut pas compter sur moi pour participe à cette parodie de dialogue. Les dés sont pipés d’avance », a déclaré le syndicaliste.

Marcel Libama est un des membres influents du secteur de l’éducation nationale. Sa centrale syndicale, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) pourrait dit oui à l’appel du Premier ministre. Idem pour Dynamique unitaire, la principale centrale syndicale des fonctionnaires.

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale tentera de faire accepter les mesures d’austérité adoptées par son gouvernement pour réduire le train de vie de l’Etat.

Il s’agit entre autres de la taxe de solidarité nationale qui réduira les gros salaires de 5 à 15%, le licenciement de 50% des effectifs de la main d’œuvre non permanente, le gel des recrutements, des avancements et reclassements.  Il y a aussi l’augmentation de certaines taxes pour renflouer les caisses de l’état.

Depuis l’annonce de ces mesures, tous les syndicats ou presque s’opposent farouchement à l’application de ces mesures dictées par les bailleurs de fonds qui volent au secours du Gabon depuis deux ans.

Carl Nsitou





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire