le DG des droits de l’Homme du ministère de la Justice demande la libération des 13 activistes arrêtés



26 avril 2019 20:53

Le directeur général des droits de l’Homme au ministère de la Justice, Abdel-Nasser Garboa, a déclaré à Tchadinfos.com qu’il demande la libération des 13 jeunes sans conditions. Ce, après que la police ait refusé de ramener les prévenus au parquet.

L’indignation du directeur général des droits de l’homme au ministère de la justice vient du comportement peu réglementaire des patrons de la police. « Comment expliquer le comportement de la police qui ne respecte pas les consignes du procureur de la République », s’interroge-t-il.

LIRE AUSSI : la police aurait-elle refusé de présenter les 13 activistes au parquet ?

En effet, le procureur de la République près le tribunal de grande instance de N’Djamena a attendu que les jeunes arrêtés lui soient présentés ce vendredi mais cela sans compter sur la police qui refuse de collaborer sous prétexte que des consignes ont été données de ne pas ramener les activistes arrêtés au parquet.

LIRE AUSSI : l’audition des activistes et artistes arrêtés a été avortée

Autant nous avons dénoncé la marche, nous demandons la relaxation de ces jeunes comme l’a voulu le parquet de N’Djamena“, déclare Abdel-Nasser Garboa à Tchadinfos.com  « Nous sommes à mesure de dire que les jeunes sont détenus arbitrairement car la justice demande que les jeunes soient relaxés », affirme Abdel-Nasser Garboa.





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire