Au sommaire de l’édition de vendredi 26 avril 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’ – IWACU


• Le nouveau président de la commission nationale indépendante des droits de l’Homme se dit déterminé à promouvoir les droits de l’Homme. Sixte-Vigny Nimuraba, dit avoir le souci de renforcer et de protéger les droits de l’homme. C’était ce vendredi lors des cérémonies de remise et reprise entre les anciens et les nouveaux membres de ladite commission. Sixte-Vigny Nimuraba affirme que son équipe ne sera influencée par aucune institution. Pour rappel, la CNIDH avait perdu au mois de mars 2018 son statut A, un label donné aux commissions nationales ayant démontré leur indépendance par rapport aux pouvoirs en place.

• Les confessions religieuses se sont réunies à Gitega à l’initiative du ministre de l’Intérieur. L’objectif étant de les sensibiliser à la collecte des contributions aux élections de 2020. Le ministre Pascal Barandagiye a indiqué que contribuer c’est être politiquement indépendant et le Burundi a décidé de ne pas toujours tendre la main pour demander aux ‘colons’. Le correspondant d’Iwacu sur place a indiqué que les confessions religieuses se sont convenues à l’unanimité de contribuer. « Il faut juste que l’on convienne avec nos Eglises combien contribuer. »



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire