Divers Economie


L’E-commerce au Maroc a réalisé 1,1 MMDH de transactions durant le premier trimestre

Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au Centre monétique interbancaire (CMI) ont réalisé 2,3 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 1,1 milliard de dirhams (MMDH) durant le 1er trimestre 2019. Ces sites ont enregistré une progression de 18,7% en nombre d’opérations et de 41,1% en montant, fait savoir le CMI dans son rapport sur l’activité monétique marocaine, publié sur son site web.
Le rapport fait également état d’une évolution du nombre des opérations de l’activité des cartes marocaines de +17,9% à 2,3 millions de transactions à fin mars 2019, pour un montant global de 1MMDH, en hausse de 42%.
Pour ce qui est de l’activité des cartes étrangères, elle a évolué de +56,6% en nombre d’opérations à 62.559 transactions durant le 1er trimestre 2019, et a progressé de +31,7% en montant à 94,3 millions de dirhams (MDH). Ainsi, l’activité reste très fortement dominée par les cartes marocaines à hauteur de 97,3% en nombre de transactions et de 91,6% en montant, fait observer le CMI. Par ailleurs, le rapport fait savoir que les commerçants et marchands affiliés au CMI ont enregistré, durant le 1er trimestre 2019, 18,8 millions d’opérations de paiement, par cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de 10,3 MMDH, en progression de +24,2% en nombre et +17,7% en montant par rapport à la même période en 2018. Les paiements par cartes bancaires marocaines et étrangères, en termes de volume, ont concerné notamment la grande distribution (17,7%), les hôtels (16,2%), les restaurants (10,9%), l’habillement (9,4%) et les stations (5,7%).

Signature d’une convention entre le ministère
de l’Economie et des Finances et l’AMMC

En présence de Zouhair Chorfi, secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, une convention, entre le ministère et l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), a été signée, le mercredi 24 avril à Rabat, par Nezha Hayat, présidente de l’AMMC et Mohamed El Kharmoudi, directeur des Affaires administratives et générales du ministère de l’Economie et des Finances.
En vertu de cette convention, le ministère de l’Economie et des Finances met à la disposition de l’AMMC son Datacenter pour l’hébergement du système d’information de l’autorité.
L’utilisation du Datacenter du MEF, conçu et installé selon les normes et standards internationaux, permettra à l’AMMC de renforcer la haute disponibilité, la sécurité et la continuité des activités liées à son système d’information, et ce en harmonie avec les principes d’optimisation et de rationalisation de la gestion des ressources.
Cette action rentre également dans le cadre de la stratégie de mutualisation des ressources prônée par le ministère de l’Economie et des Finances, qui vise à rationaliser les dépenses et à capitaliser sur les bonnes pratiques au sein de l’administration publique.



libe

A lire aussi

Laisser un commentaire