Afrique de l’Ouest: Les raisons de la visite d’Angela Merkel au Burkina Faso, Mali et Niger


A cause du terrorisme et la criminalité transfrontalière, la sécurité est forcément un enjeu de cette visite d’Angela Merkel. Mais les entreprises allemandes sont aussi intéressées par des parts du marché ouest-africain.

De source officielle côté Berlin, il n’y aura pas d’hommes d’affaires dans la délégation qui accompagne Angela Merkel. Mais au Burkina Faso, au Mali comme au Niger, des entreprises allemandes sont engagées à travers des investissements, surtout dans les domaines de l’énergie, les infrastructures routières, la santé et l’agriculture.

Parmi les pays de destination de la chancelière, le Burkina Faso fait figure d’exception. Il est le seul en effet qui a déjà rejoint la dizaine de membres africains de l’initiative « Compact with Africa ».

L’axe Berlin-Ouagadougou

L’Allemagne est certes encore loin derrière les partenaires économiques traditionnels du Burkina Faso. Mais Berlin ambitionne d’augmenter le volume de sa coopération bilatérale avec Ouagadougou. Un souci partagé d’ailleurs par les deux pays. Le président burkinabé Roch Marc Christian Kabore l’a souligné, lors de sa visite fin février à Berlin.

Cela dit, les aspects économiques vont de paire avec les préoccupations sécuritaires dans une région du Sahel confrontée au terrorisme et où le chômage des jeunes représente une porte ouverte aux recrutements djihadistes.

Soutien au G5 Sahel

Christoph Kannengießer, directeur du Afrika-Verein qui est une plateforme regroupant des entrepreneurs africains et allemands pense que « le voyage de la chancelière est un signal fort du soutien aux pays du G5 Sahel. Et c’est quelque chose que les Chefs d’Etat apprécieront beaucoup. L’Allemagne s’engage depuis des années avec des moyens financiers et matériels dans la région. Mais je suis convaincu que les engagements à court terme ne suffisent pas mais plutôt des actions dans la durée. »

Angela Merkel doit rencontrer à Ouagadougou lors d’un sommet, les Chefs d’Etat membres du G5 Sahel.

Elle est ensuite attendue au Mali où l’armée allemande déploie un millier de soldats. Fin de la tournée au Niger où la chancelière rencontrera les autorités du pays mais ausi les représentants de la société civile. Le Niger, pays pauvre qui enregistre un fort taux de natalité. Angela Merkel visitera un chantier de construction d’un centre dédié aux femmes.



actuniger

A lire aussi

Laisser un commentaire