CNAMGS : les pharmaciens percevront leur argent en 24 heures


Echange des documents après la signature de l’accord d’une durée d’un an © Renaud Allogho Akoué

Libreville, 4 mai (Gabonactu.com) – Les pharmaciens affiliés à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS, assurance maladie obligatoire) pourront désormais percevoir leur argent 24 heures après avoir livré les médicaments aux ayant-droit, a annoncé le Directeur général de cette caisse, Renaud Allogho Akoué sur sa page Facebook.

 

Cette performance sera possible grâce à un accord conclu jeudi dernier à Libreville entre la CNAMGS, les pharmaciens et la banque Ecobank. L’accord met en place un mécanisme de règlement bancaire permanent.

« Cet accord permettra de rentrer en possession de leur due très rapidement, ensuite les problèmes actuels n’arriveront plus et enfin c’est une solution pérenne », a déclaré la présidente du Syndicat des pharmaciens gabonais (SYPHARGA).

« La mise en œuvre effective de cet accord contribuera à soulager, à renforcer et à améliorer la qualité de prise en charge médicale des populations au quotidien. C’est également un espoir de voir cet accord apporter une impulsion nouvelle du secteur de la santé et de fixer de nouveaux horizons », s’est pour sa part réjouit le DG de la CNAMGS.

Le pourcentage que percevra la banque en sa qualité d’intermédiaire n’a pas été annoncé.

La CNAMGS, principal héritage social du président Omar Bongo Ondimba (1967-2009) peine depuis quelques jours à satisfaire ses assurés. Les hôpitaux des secteurs public et privé refoulent ses assurés pour défaut de paiement. La situation dure depuis plus de deux semaines. La CNAMGS et le ministère de la Santé n’expliquent pas aux populations les raisons de ce désagrément.

Antoine Relaxe





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire