Divers


Arrestation

La brigade de la police judiciaire de Nador, en coordination avec les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire et sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire, a procédé samedi matin à l’arrestation, à Nador et Selouane et environs, de quatre individus pour leur implication présumée dans l’organisation d’opérations d’immigration illégale et la traite d’êtres humains.
Les recherches et investigations menées sur le terrain dans le cadre de cette affaire ont permis d’interpeller 9 ressortissants subsahariens, candidats à l’immigration clandestine, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), faisant savoir que les perquisitions ont permis la saisie d’un moteur de zodiac, deux véhicules, des téléphones portables, une bombe lacrymogène, des jumelles, un talkie-walkie, outre une somme d’argent qui pourrait avoir comme origine l’organisation de ces activités illégales.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, tandis que les recherches et investigations se poursuivent pour identifier l’ensemble des personnes impliquées dans cette affaire et élucider toutes les ramifications de ce réseau criminel qui s’active sur les deux rives de la Méditerranée, relève la même source.

Diabète

350 personnes démunies bénéficient, vendredi et samedi à Rabat, d’une campagne de dépistage du pied diabétique. Organisée par l’Association marocaine scientifique des podologues (AMSP), en collaboration avec l’Association SOS diabète, sous le thème « Tous unis contre le risque du pied diabétique », cette campagne s’inscrit dans le cadre de la célébration du mois mondial de la santé du pied.
Selon le président de SOS diabète, Seddik El Aoufir, cette initiative se veut également l’occasion d’informer sur le dispositif d’accompagnement initié par cette association, notamment les activités éducatives adressées aux patients.
Dans une déclaration à la MAP, il a fait savoir que de nombreux médecins spécialistes superviseront cette campagne de dépistage, en assurant des consultations au profit des patients démunis, afin de les aider à mener une vie saine.
Cette initiative intervient quelques jours après le lancement par la même association du passeport du diabétique, considéré comme un outil de communication permettant aux différents professionnels de santé d’harmoniser les traitements.
Les complications du diabète qui touchent les pieds sont étroitement liées à la baisse de sensibilité des nerfs de contact, empêchant la perception des petites blessures ou anomalies du pied (cor, durillon, fissure, crevasse, mycose…), lesquelles finissent par s’amplifier et s’infecter avec un risque d’amputation. 

 






libe

A lire aussi

Laisser un commentaire