Au sommaire de l’édition de ce lundi 6 mai 2019 – IWACU


• Un journaliste de la Radio nationale a été arrêté ce dimanche. Jean Claude Nshimirimana a été amené dans les cachots de la police à Kabezi dans la province de Bujumbura. D’après des sources sur place, ce journaliste serait accusé de tenir des réunions clandestines et illégales. Contacté, la direction de la Radio nationale indique qu’elle suit de près le dossier. Néanmoins, le directeur de ce média affirme qu’il n’a pas encore été informé sur les motifs de l’arrestation de son employé.

• Le parti Sahwanya Frodebu fait savoir que dans son programme pour les élections de 2020 figure entre autres le rapatriement des réfugiés burundais et l’amélioration des relations diplomatiques entre le Burundi et d’autres pays. Le président de ce parti indique aussi que son parti devra mettre en place des mesures pour mettre fin au chômage. Pierre-Claver Nahimana l’a indiqué lors d’une réunion avec ses partisans dans la province de Bururi samedi dernier. Il a demandé aux organes habilités que le projet de loi portant sur le code électoral soit discuté par toutes les parties prenantes.

•Plusieurs familles d’ethnies Twa venues de différentes localités de la province Cibitoke ont fait un sit-in devant le parquet de la province Cibitoke ce lundi matin. Ces Batwa réclamaient justice et dédommagement pour un des leurs tué il y a deux semaines. Cela fait la 2ème fois que ces Batwa faisaient un sit-in devant ce parquet. Ce sit-in a duré environ 2 heures. L’administrateur de la commune Rugombo leur a promis que la commune va se charger de l’inhumation de la victime et du règlement de la facture due à la nourriture qui sera consommée pendant la période de deuil. D’après des informations recueillies sur place, le défunt a succombé suite aux coups de la part de ceux qui l’accusaient de vol d’une vache. Ses proches dénoncent ces accusations. 3 personnes ont été arrêtées pour raison d’enquête.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire