Conférence épiscopale nationale du Cameroun : Mgr Abraham Boualo Kome succède à Mgr Samuel Kleda


C’est au terme de la 44è Assemblée plénière annuelle des évêques de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (Cenc) tenue du 1er au 4 mai 2019 à Yaoundé, que le successeur de Mgr Samuel Kleda a été connu. Mgr Abraham Boualo Kome, l’évêque de Bafang et administrateur apostolique de Bafia a été élu le 3 mai 2019 par ses pairs. Mgr Andrew Nkea Fuanya, évêque de Mamfe remplace également Mgr George Nkuo, évêque de Kumbo, au poste de vice-président.

L’Archevêque de Douala lors de l’ouverture de l’assemblée mercredi dernier à Mvolyé, estimait qu’il avait tout donné et prêt à se retirer  « J’ai fait deux mandats comme président de la Cenc. Je suis heureux de céder la place à un autre frère évêque. Je ne cherche pas à changer ou modifier les statuts de la Cenc pour rester en place », a souligné Mgr KLEDA. «Selon nos statuts, le mandat a une durée de 3 ans, renouvelable une fois et j’ai fait les deux mandats. Quand on a déjà fait deux mandats de six ans, c’est beaucoup. Il est bon de laisser la place à un autre qui va venir aussi apporter quelque chose de nouveau. C’est un service, c’est mieux de le passer à une autre personne». Il a fait son bilan et ensuite s’est exprimé sur des sujets qui continuent de faire l’actualité au Cameroun. Il a indiqué que sous son mandat, les évêques l’ont amené à proposer des solutions visant l’apaisement pour ce qui est de la crise qui paralyse les régions anglophones.

«L’église doit semer l’évangile, répandre la paix, dire la vérité, défendre les pauvres. C’est ce que j’ai essayé de faire avec les autres, en comptant sur la grâce de Dieu… Je n’ai pas reculé depuis que j’ai dit oui au sacerdoce», a ajouté le président sortant.

L’homme d’église a également marqué le public par ses communiqués dénonçant les crimes rituels, l’homosexualité ou encore le laxisme du gouvernement et de la justice camerounaise. L’originaire de Golompwi dans le Mayo Danay (Extrême-Nord) a passé deux mandats à la tête de la Cenc (2013-2019).

Son remplaçant, Mgr Abraham Boualo Kome est né le 2 juillet 1969 à Loum dans la Région du Littoral et a été ordonné prêtre le 11 décembre 1999. Benoît XVI le nomme évêque de Bafang – le tout premier évêque de Bafang depuis le 26 mai 2012. Le 6 juin 2017 il est nommé administrateur apostolique de Bafia, à la suite du décès de Mgr Jean-Marie Benoît Balla, survenu le 31 mai 2017.

 



Afrik

A lire aussi

Laisser un commentaire