la marque Peulh Vagabond, du Faso dan fani pour divas et grandes dames


La marque Peulh Vagabond. © Peulh Vagabond


La marque Peulh Vagabond propose de nouvelles pièces qui viennent confirmer la patte de la créatrice Dyenaa Diaw : un Faso dan fani recherché et des coupes géométriques.


Il aura fallu un an à Dyenaa Diaw pour confectionner la quinzaine de tenues qui composent sa deuxième collection mixte haute couture. « Je l’ai intitulée Grande Dame parce qu’il s’agit du nom du Faso dan fani que j’ai utilisé. Je l’ai découvert quand je suis retournée voir la coopérative de femmes avec qui je travaille, au Burkina Faso. Elles m’ont dit qu’il était très tendance. J’ai eu un vrai coup de cœur. »

Déterminée, la styliste française d’origine sénégalaise dessine une nouvelle collection qu’elle imagine « pour les grandes dames et les grands hommes qui les accompagnent ». Elle puise alors son inspiration chez les divas Miriam Makeba, Nina Simone, Coumba Gawlo Seck ou Boury Awloube Sam. « Pour moi, cette collection ne pouvait pas être portée par n’importe qui. »

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.






jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire