Forte participation des provinces du Sud au Seafood Expo de Bruxelles


Une quarantaine d’entreprises marocaines de la filière de la pêche et des produits de la mer, dont une majorité opérant dans les provinces du Sud, ont pris part à Bruxelles au Salon Seafood Expo Global, rendez-vous mondial annuel des professionnels du secteur qui s’est tenu récemment dans la capitale belge.
A cette occasion, les opérateurs marocains ont mis en avant la richesse de l’offre nationale diversifiée des produits de mer, qui n’est pas passée pas inaperçue dans le pavillon Maroc, érigé au cœur du palais Brussels Expo qui a abrité le salon, non loin de l’Atomium, le monument emblématique de Bruxelles.
Comme à l’accoutumée, le pavillon national, qui a été inauguré mercredi dernier par l’ambassadeur du Maroc en Belgique, Mohamed Ameur, n’a pas désempli de visiteurs et des nombreux professionnels venant de différents pays, désireux de nouer ou renouer le contact avec leurs homologues marocains.
«Notre objectif était de rencontrer nos clients habituels pour renouer nos relations commerciales et renouveler nos contrats, mais nous cherchons aussi à élargir notre portefeuille clients», a expliqué à la MAP Soumiya Tihlati, directrice commerciale d’Igolo Fish, société spécialisée dans la congélation du pélagique pour l’exportation dans les cinq continents, basée au port de Laâyoune.
Ce n’est pas la première participation de cette entreprise au salon, et son équipe avoue avoir toujours « une bonne impression ».
La même satisfaction était partagée par Younes Choukrallah, directeur commercial adjoint de l’entreprise Aveiro-Maroc, également habituée du Salon. La société qui a son siège à Agadir propose une gamme diversifiée de conserves de poissons.
M. Choukrallah s’est félicité des rencontres professionnelles réalisées au Seafood Expo de Bruxelles – pas moins de trente en une journée.
Il y a vu aussi une occasion de rencontrer les clients de l’entreprise et de nouveaux partenaires, ainsi que de conquérir de nouveaux marchés, au vu de l’importance du salon, l’un des rendez-vous les plus intéressants rassemblant les professionnels du domaine du poisson.
Pour une première participation, la représentante de la jeune entreprise Nouvelle Ougala de production de farine et d’huile de poisson opérant à Tan Tan, retient «une bonne expérience».
Il s’agissait d’abord de «présenter l’entreprise et nos produits», a expliqué Lamia Hajji, responsable commerciale de cette société familiale, créée il y a six ans.
«Nous avons eu beaucoup de contacts pour l’huile de poisson, un produit très demandé sur les marchés européen et asiatique notamment dans la filière cosmétique», a-t-elle indiqué, notant qu’il y a aussi de l’intérêt pour la farine de poisson, un produit destiné entre autres à l’aquaculture.
Le volet recherche n’était pas en reste dans l’offre nationale de produits de la mer.
L’Institut national de recherche halieutique (INRH) a présenté à cette occasion une série de produits biotechnologiques utilisés notamment en cosmétique à base entre autres d’écailles de poison, et d’autres produits alimentaires (saucisses de sardine, pâté de poisson, etc).
«L’idée est de dupliquer ces produits développés au niveau du laboratoire à l’échelle industrielle. Ces produits doivent avoir une réalité industrielle », a souligné Dr. Mariem Kharroubi, chef du laboratoire biotechnologie à l’INRH.
Des négociations sont déjà en cours avec des investisseurs pour « pouvoir vendre nos brevets et voir nos produits dans une usine du futur, une usine industrielle avec zéro déchets », s’est-elle félicitée, précisant que la plupart des produits sont développés à partir d’éco-produits (écailles de sardine, peaux etc.)
La participation marocaine à ce salon a été organisée par Morocoo Foodex, (Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations) relevant du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
Plus de 1.600 exposants en provenance d’une centaine de pays ont participé à cette 27e édition du Salon Seafood Expo Global de Bruxelles. Cet événement a rassemblé acheteurs et fournisseurs pour leur permettre de se rencontrer, de réseauter et de s’informer sur l’actualité du secteur à l’échelle mondiale.



libe

A lire aussi

Laisser un commentaire