calme précaire à Moursal pendant la cérémonie funèbre



15 mai 2019 12:26

SOCIÉTÉ – Mbaiguedem Richard, le jeune ayant trouvé la mort après quelques jours de détention au Commissariat de sécurité publique n°6 (CSP6) sera inhumé aujourd’hui. Son corps a été déposé dans un espace vide, au boulevard Sao à Moursal, dans le 6ème arrondissement de N’Djamena.

Les amis du jeune décédé ont exprimé leur mécontentement à travers des échauffourées avec la police nationale ce matin. Après la mise en bière à la morgue, le corps a été enlevé en direction du domicile familial. Arrivés au contournement qui conduit vers le boulevard Sao, des jeunes sont descendus des voitures, ceux à moto klaxonnent. A partir de ce moment, débute une marche sur le long dudit boulevard.

Echauffourées entre les jeunes de Moursal et les éléments du CSP6/ Ph Moussa Nguedmbaye/ Tchadinfos

On peut lire sur une des affiches
que brandissent les jeunes : “ Vas en paix victime de cruauté de la
police”. Les jeunes, en majorité torses nus, courant dans tous les sens du
boulevard, des femmes en larmes, des femmes âgées invoquant Dieu pour le repos
du jeune Mbaiguedem Richard, telle était l’ambiance.

Devant le CSP6, plusieurs
policiers ont encerclé les lieux, les jeunes se sont stoppés une dizaine de
minutes pour menacer les forces de sécurité. 
Un dispositif important de la police est 
observé de Moursal jusqu’à Toukra pour l’inhumation, prévue dans
quelques heures.





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire