Le dossier du chef rebelle rwandais Nsabimana Callixte alias Sankara transmis au tribunal


Kigali: Le Parquet Général du Rwanda a transmis à un tribunal pénal
le dossier de Nsabimana Callixte alias Sankara, porte-parole du nouveau
groupe rebelle rwandais, Force de Libération Nationale (FNL).

“Après des enquêtes menées par RIB et des procureurs de l’Organe
National de Poursuite Judicaire sur le cas de Nsabimana Callixte alias
Sankara,  l’accusation a transmis son dossier au tribunal pour la phase
pré-juridictionnelle” a indiqué le Bureau d’Investigation du Rwanda
(RIB, sigle en anglais) qui est chargé d’investigation criminelle.

“Nsabimana Callixte alias Sankara est mise en accusation par l’Organe
National de Poursuite Judicaire pour son rôle présumé dans des crimes
liés au terrorisme et à la sécurité du pays”, indique pour sa part cet
organe, l’équivalant au Rwanda du Parquet Général.

FNL est un groupe rebelle qui s’est fait connaître l’année passée et
Sankara, son porte-parole, aurait  été arrêté aux Comores et rapatrié
manu militari, de Moroni à Kigali.

FNL est une branche militaire du Mouvement Rwandais pour le Changement Démocratique (RMCD) dirigé par Paul Rusesabagina. Il est représenté par le Major Sankara dans cette branche militaire qui a déclaré la guerre au Rwanda et essayé d’opérer à travers la forêt de Nyungwe. (Fin)

Par rnanews.com

Posté le 23/05/2019 par rwandaises.com



rwandaactu

A lire aussi

Laisser un commentaire