Thione Ballago Seck, une carrière dans l’ombre de Youssou Ndour


Thione Seck © Source : StimpsonJCat on Visualhunt.com / CC BY-NC


L’affaire de fausse monnaie dans laquelle le chanteur était impliqué s’est définitivement achevée ce jeudi par une annulation de la procédure. Entre sa rivalité avec Youssou Ndour, la consécration de son fils Wally Seck et un bref détour par la case prison, retour sur la carrière mouvementée de la star du mbalax.


À moins d’un appel du Parquet, jugé improbable par ses avocats, Thione Ballago Seck en a fini avec l’affaire rocambolesque de faux billets, sur fond de « maraboutage », qui a depuis 2015 empoisonné sa vie, sali sa réputation et lui a valu un séjour en prison. Après plusieurs années passées à clamer son innocence, le chanteur n’aura finalement pas été jugé sur le fond de l’affaire puisque l’ensemble de la procédure a été annulé ce jeudi pour violation des droits fondamentaux des prévenus.

Au cours de sa comparution, le 9 mai dernier, le chanteur avait fondu en larmes pendant de longues minutes, contraignant le juge à évacuer la salle. Jugé par le tribunal correctionnel de Dakar dans une abracadabrantesque affaire de fausse monnaie plus ou mins virtuelle, le chanteur s’est prétendu victime d’une escroquerie. Si la menace est désormais derrière lui, il aura tout de même passé huit mois en détention provisoire avant d’être libéré sous contrôle judiciaire. Un séjour qui lui a « bousillé la santé » et dont il n’imagine pas se remettre facilement. « On m’a sali », lâche-t-il à Jeune Afrique. « Même dans ma tombe, je ne pourrai jamais oublier ce qu’on m’a fait. »

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.






jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire