EDM-sa s’acquitte d’une partie de ses dettes à hauteur de 90 milliards de francs CFA


La société espère ainsi réduire la fréquence des délestages électriques alors que la période d’hivernage approche. Grâce à ces nouvelles rentrées de fonds, les compagnies produisant de l’énergie dans le pays pourront en effet garder la production à un niveau assez important.

En fait, EDM-sa réduit significativement le montant de ses dettes qui s’élevait à 537 millions $ en mars 2018, un montant prévu pour s’accroître d’environ 350 millions $, au terme de l’exercice 2018.

En septembre 2018, la société  avait mis en place un plan d’apurement de ses dettes, ce qui lui a permis d’éviter la rupture de l’approvisionnement par les entreprises de production électrique.

 L’approvisionnement correct en d’électricité  va-t- elle appartenir au passé ? Pour des observateurs, les principaux fournisseurs d’énergie à la société EDM-sa n’ont désormais aucune raison de ne plus assurer son approvisionnement correct en électricité après le règlement de leurs créances à hauteur de 90 milliards par l’Etat.

Selon eux,  la mesure aura manifestement contribué à une nette baisse de la fréquence des coupures électriques dans nombre de quartiers de la capitale.

Par ailleurs, la réparation de certaines centrales en panne (trois groupes sur quatre) a permis également d’assurer l’approvisionnement régulier dans plusieurs secteurs à Bamako où nombre de clients ont vécu des moments difficiles pendant la période mars-avril derniers à cause des coupures intempestives d’électricité.        
Mahamane Maïga
 
 



leje

A lire aussi

Laisser un commentaire