Divers Economie


Hausse du RNPG de BCP à plus de 680 MDH au T1-2019

Le résultat net part du groupe (RNPG) de la Banque centrale populaire (BCP) a atteint 680,1 millions de dirhams (MDH) au premier trimestre 2019, en hausse de près de 1,9% par rapport à la même période un an auparavant.
Cette performance s’explique par l’appréciation du résultat net consolidé de 2% à 768 MDH suite à la croissance des activités économiques et l’amélioration significative du coût du risque, précise le groupe bancaire dont les comptes trimestriels viennent d’être rendus public sur le site de la Bourse de Casablanca. Le produit net bancaire s’est établi à plus de 4,2 milliards de dirhams (MMDH) à fin mars, soutenu par la bonne performance des activités au Maroc, comme à l’international, indique la BCP. La banque a, ainsi, réussi à accroître sa part de marché sur les dépôts des particuliers locaux et Marocains du monde, respectivement de 25 points et 10 points, améliorant de nouveau la structure de ses ressources.
Par ailleurs, le groupe poursuit son accélération commerciale et affiche une progression à deux chiffres de sa marge sur commissions, tirée par une dynamique de croissance vigoureuse des activités bancaires et spécialisées.

Le Trésor place
7,5 MMDH d’excédents

La Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’Économie et des Finances, a lancé, lundi, deux opérations de placement des excédents de trésorerie d’un montant global de 7,5 milliards de dirhams (MMDH).
Il s’agit d’un placement avec prise en pension portant sur un montant de 4 MMDH et une durée de 3 jours, indique la DTFE dans un communiqué, ajoutant que ce placement sera souscrit au taux moyen pondéré de 2,12%. D’un montant de 3,5 MMDH, le second placement également avec prise en pension, porte quant à lui sur une journée et sera souscrit au taux de 2,15%, ajoute la même source.






libe

A lire aussi

Laisser un commentaire