des élèves assurent être prêts – IWACU


Sur certains établissements en mairie de Bujumbura, les préparatifs pour le concours national de certification et d’orientation vont bon train. Les élèves  ainsi que les responsables d’établissements se disent confiants.

Mercredi 5 juin. Il est 10h, au lycée municipal de Rohero, au centre-ville. Les élèves de la 9ème année fondamentale B sont concentrés. Ils révisent l’épreuve de mathématiques.

Cédric Irakoze se dit rassuré : «Nous sommes prêts, même s’il était programmé pour aujourd’hui, nous n’aurions pas de problèmes. Tous les programmes sont terminés et nous avons fait beaucoup d’évaluations». Il estime qu’ils vont réussir à 100% compte tenu du «sacrifice» dont les enseignants font preuve.

Selon Gertrude Simbananiye, directrice du Lycée municipal de Rohero, tous les efforts sont conjugués pour que les élèves réussissent. «Dans toutes les disciplines concernées, les programmes sont terminés. Pour le moment, c’est la révision par la correction des épreuves-types car ils couvrent la matière de toute l’année». Ce lycée sera représenté par 166 candidats.

Au nord de la capitale, le Lycée Clarté notre dame de Vugizo fait de même. Alphonse Ndayizeye, directeur de cet établissemnt, rappelle que le concours est un examen comme tant d’autres. «Nous nous sommes préparés depuis le début de l’année. Différents tests d’entrainement ont été faits», fait-t-il savoir. Les élèves de cet établissement ont toujours réussi à cet examen. «Cette année ne sera pas une exception».

Néanmoins, dit-il, la discipline des Sciences et technologies pose encore problème. La matière est très vaste : «Nous faisons de notre mieux pour terminer le programme ». 157 élèves de cette école passeront le concours.

Anna Rickie Nkurunziza de la 9è A, avec assurance, salue une occasion unique.  « Je suis ravie de passer le concours. Tout le monde en  parle, c’est formidable. Nous n’avons pas de problème dans les cours. Nous allons réussir», s’est-elle rassurée.

Le concours national édition prévu du 11 au 13 juin.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire