Biendi Maganga Moussavou reste attaché à Ali Bongo malgré le limogeage humiliant de son père de la Vice-Présidence


Biendi Maganga Moussavou durant sa déclaration en homme libre le 6 juin à Libreville  © Gabonactu.com

Libreville, 7 juin (Gabonactu.com) – Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’alimentation, chargé de la mise en œuvre  du projet GRAINE, Biendi Maganga Moussavou a fait savoir jeudi dans une déclaration solennelle qu’il reste attaché au Président Ali Bongo Ondimba qui a limogé le 21 mai dernier sans aménagement à la tête de la Vice-Présidence, son père Pierre Claver Maganga Moussavou.

« A titre personnel encore, en tant qu’homme libre, je voudrais redire ici et  maintenant, avec force et détermination, que  je suis attaché et tout le monde le sait, à la personne du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA et à sa vision politique déclinée  dans le Plan Stratégique Gabon Emergent », a fait savoir M. Maganga Moussavou, coupant court à toutes supinations sur son éventuelle démission du gouvernement,  pour semble-il manifester  sa solidarité familiale.

Comme l’ancien ministre des forêts, Guy Bertrand Mapangou, Pierre Claver Maganga Moussavou.a été évincé pour sa supposée implication dans la disparition mystérieuse  de 353 containers remplis du précieux bois Kevazingo au port d’Owendo, banlieue de Libreville. L’essence millénaire est interdite à l’exploitation.

Dans une conférence de presse tenue le 22 mai dernier à sa résidence à Libreville, l’ancien Vice-Présidente de la République a clamé son innocence  dans ce scandale et a promis porté plainte contre l’Etat pour atteinte à son honneur.

Sydney IVEMBI  





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire