Le ministre de l’agriculture déplore la faiblesse des décaissements


En prélude au lancement officiel de la campagne agricole par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, le ministre Moulaye Ahmed Boubacar a décidé de faire  le rappel de tous les projets et programmes qui interviennent dans le domaine de l’agriculture. Il s’agissait de faire le point d’exécution des activités et de la mobilisation financière, d’identifier les faiblesses de tous ces projets et programmes.

Avant de démarrer la rencontre, le ministre Moulaye Ahmed Boubacar a tenu à vérifier la présence effective des 63 projets et programmes relevant de son département. Le quorum étant largement atteint (il n’a déploré que 11 absents sur les 63), il a ensuite révélé que le portefeuille du sous-secteur agricole des 63 projets et programmes a été financé à hauteur de 664,671 milliards de FCFA avec un taux de décaissement cumulé moyen de 55,20%.

 En dépit des efforts fournis par les responsables des projets et programmes, ce décaissement reste faible au regard des besoins et attentes des populations, a souligné le ministre Moulaye Ahmed Boubacar.

Vu la contribution de ce sous-secteur à l’économie nationale, le suivi des projets et programmes revêt une importance capitale et doit se traduire par l’amélioration de leur gestion, la production de résultats tangibles et la contribution à l’augmentation de la production et de la productivité agricole.
Mahamane Maïga 
 
 



leje

A lire aussi

Laisser un commentaire