Approbation du rapport annuel et des états financiers 2018


La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) a tenu la 28e réunion de son Conseil d’administration et la 10e réunion de son Conseil de gouvernance, respectivement les 10 et 11 juin dernier.
C’était en marge de l’édition 2019 des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement qui se déroulent cette semaine à Malabo, en Guinée équatoriale.

Les membres de ces conseils ont examiné les activités de l’ALSF pour l’année 2018 et ont discuté de l’avenir de l’organisation.
«À la suite de l’approbation des administrateurs, le Conseil de gouvernance a approuvé le rapport annuel 2018 et les états financiers vérifiés à fin décembre 2018. Ils ont également pris connaissance d’une présentation du rapport d’avancement des projets réalisés en
2018 par le responsable de programmes », lit-on dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre.

En ce qui concerne l’exécution des projets de l’ALSF, précise la  même source, les membres du Conseil d’administration ont pris acte de l’augmentation du volume de travail de la Facilité et de son efficacité. Les membres de ce Conseil et ceux du Conseil de gouvernance ont également pris acte de la demande croissante pour les services fournis par l’ALSF. « En 2018, le Fonds comptait 96 projets en cours, principalement dans les secteurs des ressources naturelles, des infrastructures, de l’énergie et des partenariats public-privé (PPP) ».

Ils ont souligné l’importance du rôle de la Facilité pour les années à venir. Les membres du Conseil d’administration ont encouragé la direction de l’ALSF à continuer à faire preuve d’innovation et d’initiative en termes de stratégie. Ils l’ont aussi encouragée à axer ses efforts sur les résultats de ses opérations et sur les nouvelles opportunités qui se présentent dans les divers environnements en mutation rapide de ses pays membres régionaux.
Le Conseil de gouvernance a remercié les membres sortants du Conseil d’administration, la présidente, Dorcas Auma Achapa, et le professeur Dandi Gnamou, pour leur dévouement et leurs excellentes contributions au Fonds. Ces deux membres achèveront leurs trois années de service au sein du Conseil d’administration en juin 2019.

L’équipe de l’ALSF a saisi cette occasion pour engager un certain nombre de pourparlers bilatéraux avec des délégations ministérielles des pays membres régionaux, des donateurs et des partenaires institutionnels internationaux participant aux Assemblées annuelles.

La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) est une organisation internationale placée sous l’égide de la Banque africaine de développement. Elle  a pour mission d’apporter une assistance juridique et technique aux pays d’Afrique lors des processus de négociation de transactions commerciales complexes, lors de contentieux face aux créanciers, et lors de diverses transactions souveraines connexes.  L’ALSF développe et propose également des
outils innovants de renforcement des capacités et de gestion des connaissances.

Ismaïla BA, Envoyé spécial à Malabo
 



leje

A lire aussi

Laisser un commentaire