Commémoration des familles anéanties à Gakenke


Kigali: Une cérémonie de commémoration a eu lieu sur le site du
mémorial du génocide de Buranga dans le secteur de Kivuruga, district de
Gakenke, afin de commémorer les familles complètement décimées pendant
le génocide de 1994 contre les Tutsi. Il y a 121 familles complètement
décimées dans le district de Gakenke avec 521 membres.

Le maire du district de Gakenke, Déogratias Nzamwita, a réconforté
ceux qui sont venus commémorer les familles complètement anéanties et
les a exhorté à rester fermes sur l’unité des Rwandais et à poursuivre
la lutte contre ceux qui nient et minimisent le génocide contre les
Tutsi.

Devota Nimukuze, une résidente du district de Musanze qui a survécu
au génocide dans l’ancienne commune de Gatonde, dans le secteur de
Mugandu, devenue la cellule Karukungu dans le secteur de Janja, dans le
district de Gakenke a témoigné des difficultés qu’elle a endurées
pendant le génocide jusqu’à sa survie. Elle a remercié les soldats de
RPA_Inkotanyi qui ont mis fin au génocide.

Elle a également remercié le gouvernement d’union qui s’occupe des
survivants du génocide, qui l’a aidée à achever ses études secondaires
et étudie actuellement à l’université.

Dunia Saad, président d’IBUKA dans le district de Gakenke, a déclaré
qu’en tant que survivants du génocide, ils souhaitent que les propriétés
des familles complètement anéanties soient enregistrées et placées sous
la tutelle des associations de survivants du génocide pour bonne
gestion.

La sénatrice Consolée Uwimana, qui était l’invitée d’honneur, a exhorté les condamnés pour génocide tenaces qui ne se sont pas encore déclarés coupables et n’ont pas demandé pardon, de le faire, car c’est le seul moyen d’apaiser leurs cœurs. Elle a dit qu’il ne peut y avoir de reconstruction lorsque ton cœur te censure. (Fin)

Posté le 13/06/2019 par rwandaises.com



rwandaactu

A lire aussi

Laisser un commentaire