BUZZ ACTU. Le ministre Mahamat Abali Salah exige des commissaires lettrés



17 juin 2019 11:58

POLICE – À la télévision nationale, le ministre de la Sécurité publique, Mahamat Abali Salah, a pris, mardi 11 juin, l’engagement de réformer les commissariats de la ville N’Djamena. Il veut remplacer les commissaires analphabètes par des lettrés.

Le ministre de la Sécurité
publique, Mahamat Abali Salah a exigé que tous les commissaires soient des
lettrés. Une décision qu’il a prise à la suite d’une descente aux commissariats
de N’Djamena.

« Tous les commissaires de la ville de N’Djamena doivent être des commissaires lettrés, des gens qui savent lire et appliquer la justice », a martelé Mahamat Abali Salah, ministre de la Sécurité publique.

Dans la veine de cette décision, l’affaire Yaya Awad, mort le 25 mai dernier au commissariat n°7 de N’Djamena de suite de tortures présumées et celle du jeune Richard Mbaiguedem au commissariat du 6e arrondissement.

LIRE AUSSI : ce qu’il faut retenir de la mort du jeune Mbaiguedem Richard





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire