Franck Yann Koubdje prend les commandes du Trésor public du Gabon


Franck Yann Koubdje a brièvement pris la parole après sa prise des fonctions © Gabonactu.com

Libreville, 18 juin (Gabonactu.com) – Le nouveau Directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor, Franck Yann Koubdje dont la nomination à ce poste a suscité une vive polémique, a reçu mardi, des mains de Sosthène Ossoungou Ndibangoye, Directeur général sortant, promu ministre délégué, les dossiers autour desquels ses collaborateurs et lui s’affaireront pour la recherche de l’excellence qui est en droite ligne de la politique d’émergence du Gabon.

La sobre cérémonie s’est déroulée en présence des agents de toutes les directions du ministère, sous la supervision du ministre de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba et du secrétaire général dudit ministère.

Franck Yann Koubdje hérite donc de 24 dossiers majeurs. Parmi eux, le dossier FMI, le recueil des textes du comptable, les effectifs et situation 2017, les recettes effectuées et les projets prioritaires, la situation des caisses de janvier à juin 2019, les comptes publics, la situation des collectivités locales, la situation des Arrêtés 2018 et le manuel des procédures.

Conscient de la tâche qui l’attend, Franck Yann Koubdje a inscrit son action à la tête de cette importante administration dans la recherche de l’excellence, conformément à la vision du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba et aux engagements du gouvernement.

« C’est un privilège et un honneur pour nous d’être à vos côtés pour aller à la recherche de l’excellence dans les prestations de la direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor. L’objectif de notre mission est effectivement d’apporter à cette administration toute la compétence et les stratégies nécessaires pour l’amélioration de ses prestations et de sa gouvernance », a-t-il indiqué, s’adressant à l’ensemble des personnels de différentes directions, avant de reconnaitre que « c’est une lourde responsabilité qui exige [d’eux] disponibilité et détermination ; dynamisme et compétence [et] sociabilité et humanisme ».

Photo de famille

Le nouveau ’’DG’’ est un énarque qui a fait ses preuves au sein de BGFIBank plus d’une décennie durant, jusqu’à sa nomination, le 13 juin dernier, lors du dernier Conseil des ministres.

C’est sans nul doute ce qui lui a valu le soutien du Président-directeur général de ladite structure financière, Henri Claude Oyima, qui a honoré cette cérémonie de son auguste présence.

Moment solennel de passation des charges entre le Trésorier sortant et entrant © Gabonactu.com

Plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer la nomination, à ce prestigieux poste, de ce jeune énarque qui ne serait pas fonctionnaire. Les textes liés à ces fonctions n’ont pas été respecté, ont affirmé plusieurs intellectuels. Une version contredite par les proches du nouveau patron du Trésor public gabonais soutenant que le texte cité avait été modifié.

                                                                                     Cyriaque NGOMA



gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire