Divers Economie


Une journée de recrutement dédiée aux métiers SI, digital et numérique à Casablanca

Avec le départ de plusieurs ingénieurs marocains à l’étranger surtout dans le domaine des nouvelles technologies, Careers in Morocco organise le 23 juin à Casablanca un IT Recrutement day. Il s’agit d’une journée de recrutement dédiée aux métiers SI, digital et numérique afin de présenter les opportunités et reconquérir les compétences dans le secteur.
 Cette journée de recrutement a pour objet de faciliter la rencontre et les échanges entre les entreprises marocaines dans l’informatique et le digital et les talents marocains au Maroc dans les métiers des SI, digital et numérique. Une rencontre qui cible principalement les profils expérimentés dans le développement, AMO, intégration, big data, décisionnel et gestion des infrastructures SI avec une diversité de profils à haut potentiel rigoureusement sélectionnés
Il s’agit de saisir des opportunités d’emploi proposées dans des métiers en fort croissance au Maroc. Plus de 500 offres d’emploi sont à pourvoir auprès des entreprises participantes. Au-delà des entretiens organisés, cette journée permettra d’apporter un éclairage sur les opportunités offertes dans le secteur ainsi que les projets menés par les différents opérateurs dans l’offshoring au Maroc.

Les patrons du secteur de la construction anticipent une hausse de l’activité au deuxième trimestre

 Les anticipations avancées par les chefs d’entreprise du secteur de la Construction pour le 2ème trimestre 2019 font ressortir, globalement, une augmentation de l’activité, selon le Haut-Commissariat au plan (HCP).
Cette évolution résulterait de la hausse d’activité prévue au niveau des branches du « génie civil » et des « travaux de construction spécialisés », explique le HCP dans une note sur les résultats des enquêtes de conjoncture auprès des entreprises, faisant savoir que cette hausse dans le secteur de la construction serait accompagnée par une stabilité des effectifs employés.
Au T1-2019, l’activité dans le secteur de la construction aurait connu une stabilité qui aurait été due, d’une part, à la hausse d’activité dans le « génie civil » et, d’autre part, à la baisse d’activité dans la branche de la « construction de bâtiments », relève la même source. Les carnets de commande dans la construction se seraient situés à un niveau normal et l’emploi aurait connu une stabilité. Dans ces conditions, le taux d’utilisation des capacités de production (TUC) dans le secteur de la construction se serait établi à 69%.






libe

A lire aussi

Laisser un commentaire