Rwasa appelle à la vigilance et à la retenue – IWACU


Accueilli en grande pompe par ses militants lors de l’inauguration de la permanence de Gitega, le président du CNL, Agathon Rwasa, exhorte ses fidèles à plus de retenue pour ne pas apporter de l’eau au moulin de leurs détracteurs.

Dès le matin du samedi 22 juin, la population de Shatanya III est sur le qui-vive. Tout le monde veut savoir ce qui va se passe. Les militants arborant les couleurs du parti CNL venus de toutes parts se convergent vers la nouvelle permanence provinciale de leur parti.

Un groupe de deux personnes par-ci, de cinq par-là vêtues d’un tee-shirt vert ou rouge et une casquette ou l’un de deux marchent d’un pas nonchalant vers le quartier Shatanya,  non loin du marché de Gitega.

Pourtant, dans la ville de Gitega, il est rare de voir une personne portant l’uniforme d’un parti  autre que celle du parti au pouvoir.  Vers les heures de midi,  une foule se forme à la permanence, quelques camions amènent les militants  des communes de Gitega.

Malgré le soleil de plomb,  les membres du parti dansent et entonnent des chants à l’honneur de leur parti et de leur président. A son arrivée, après avoir salué la foule,  Agathon  Rwasa se dirige vers la tribune où se sont déjà installés les parlementaires, les ministres issus de son parti et d’autres invités. Après un discours de bienvenue du représentant provincial, Agathon Rwasa coupe le ruban pour l’inauguration officielle de la permanence de Gitega.

«Restez courtois, humbles  mais vigilants»

Dans ces  festivités, le clou des événements a été le discours d’Agathon Rwasa envers ses militants et la population de Gitega. D’après lui, les élections qui approchent sont déterminantes pour le peuple burundais. C’est pour cela que les membres du CNL doivent rester vigilants, disciplinés et mobilisés pour participer dans tous les scrutins et les gagner.

«Cette permanence sera le lieu où vous allez  vous rencontrer, organiser les activités du parti. Eviter alors de donner des prétextes à l’administration ou à la police qui nous accusent de faire des réunions clandestines. »

Pour la population de Gitega,  cette journée  est un coup réussi pour la préparation des élections de 2020. Faisant allusion à  la présence des  responsables des partis CNDD-FDD, Sahwanya FRODEBU, FRODEBU Nyakuri, UPRONA parmi les invités, beaucoup  estiment que l’avenir sera apaisé et prometteur. A la fin des cérémonies, chacun est rentré chez soi sans être inquiété. Même dans les bistrots, ceux qui portaient encore les tee-shirts de ce parti ne cherchaient pas à les cacher jusque tard  dans la nuit.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire