30 certificats négatifs délivrés à Essaouira en mai dernier


Le nombre de certificats négatifs pour la création d’entreprises à Essaouira, délivrés par la délégation provinciale de l’industrie et du commerce au titre de mai dernier, s’élève à 30 autorisations contre seulement 17 certificats négatifs durant la même période de l’année écoulée.
Selon la nature juridique de ces entreprises, les Sociétés à responsabilité limitée (SARL) viennent en tête avec 25 certificats négatifs soit 83% du total, suivies des Personnes physiques (PP) avec 5 certificats négatifs, soit 17%, indique le dernier rapport de conjoncture économique de ladite délégation.
Concernant la répartition de ces entreprises selon les secteurs d’activité concernés, rapporte la MAP, il est à noter que ceux des services et du tourisme arrivent en première position avec 8 certificats négatifs chacun (27% du total), suivis du secteur du commerce avec 7 certificats négatifs (23%).
Quant au secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), il occupe la troisième position avec 4 certificats négatifs (13% du total), alors que le secteur de l’industrie occupe la dernière place avec 3 certificats, soit 10% du total, précise-t-on de même source.
S’agissant du nombre d’immatriculations au registre de commerce auprès du tribunal de 1ère instance d’Essaouira en mai dernier, il est de l’ordre de 30 contre 33 le mois précédent, soit une baisse de 9%, ajoute la même source.
Et de faire observer que les SARL occupent la première place avec 16 immatriculations (53% du total), suivies des personnes physiques (PP) avec 14 immatriculations (47%).
En termes d’investissements projetés, la création d’entreprises au titre de mai dernier peut générer un montant qui s’élève à 13.500.000 DH, dont 45% émanant des investissements étrangers, avec 97 emplois projetés au lieu de 41 au titre du même mois de l’année précédente, explique-t-on.
Pour ce qui est de la répartition géographique des autorisations de création d’entreprises en mai dernier, le document fait constater que la ville d’Essaouira s’accapare la part du lion avec 23 certificats négatifs (77% du total), suivie des communes territoriales de Tamanar, El Hanchane, Sidi Kaouki, Ounagha, Akermoud et Mejji avec 7 certificats négatifs, soit 23% du total.
La délégation de l’industrie et du commerce d’Essaouira indique, en outre, que durant la même période, quatorze marques ont été déposées concernant les secteurs des services, du commerce et de l’industrie, relevant, par ailleurs, avoir délivré 7 certificats négatifs pour la création d’enseignes commerciales.



libe

A lire aussi

Laisser un commentaire