Le ministre des Droits de l’homme tance les ONG – IWACU


«Le ministère n’est pas satisfait de la façon dont vous faites le travail », a déclaré le ministre des Droits de la personne humaine, des Affaires sociales et du Genre, Martin Nivyabandi, à l’endroit des ONG étrangères, locales et le système des Nations unies. C’était ce mardi 25 juin à Bujumbura lors d’une réunion avec les partenaires dudit ministère.

Le ministre accuse ces organisations d’organiser « trop » d’ateliers au lieu de promouvoir le développement socioéconomique de la population. «Il est grand temps de quitter les salles et d’aller sur terrain. »

En plus, ce membre du gouvernement déplore la répartition géographique des activités de ces organisations, selon lui, concentrées dans une même région. «Les mêmes partenaires, avec un même objectif, déploient des moyens pour les mêmes bénéficiaires. » Ce que le ministre qualifie de pertes de moyens et de déficience.

Le ministre Nivyabandi estime que chaque organisation ayant signé le partenariat avec son ministère doit produire des rapports réguliers à ce dernier.

Le coordonnateur du système des nations unies, Garry Conille, se dit tout à fait d’accord avec le ministre au sujet de ses propositions. «Nous allons nous assurer d’être très efficaces et efficientes dans la coordination systématique des activités avec le ministère. »

 



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire