Afrique de l’Ouest: Issoufou Mahamadou nouveau Président en exercice de la CEDEAO, Macky SALL le seul grand absent du sommet d’Abuja


Alors que le Président Macky SALL se trouvait au Japon, se tenait à Abuja le raout des Chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao. Le Président ISSOUFOU Mahamadou prend depuis ce samedi après midi la présidence en exercice de la Cedeao.

Un seul grand absent, le Président Macky SALL qui a préféré faire faux bond à ses pairs de la région en dépêchant son actuel ministre des Affaires Étrangères et ex-argentier de l’État, Amadou BA.

Ce dernier n’a fait que de la figuration durant ce sommet puisque ne boxant pas dans la même cour que les autres Chefs d’État. Ils étaient tous là.

Ce sommet était décisif pour le contenu du raout en prélude au Sommet des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine devant se tenir au Niger les 7-8 juillet 2019.

Décisions et recommandations phares

Le rendez-vous d’Abuja a abouti sur un certain nombre de décisions et des recommandations.

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Conférence à travers la Commission du conseil des ministres de médiation et de la sécurité a adopté 3 mémorandums dont la politique sécuritaire régionale.

S’agissant de la monnaie unique qui est un projet de la CEDEAO depuis des années, à défaut de critères de convergence entre les États de la région pour passer à la monnaie unique, une démarche graduelle serait en vue à l’horizon 2020. Les pays déjà prêts vont passer à la monnaie et les autres pays intégreront au fur et à mesure qu’ils seront prêts à leur tour .

En reconnaissance au mérite des hommes et des femmes de dignité et de valeur humaine, la Commission de la CEDEAO a décerné trois prix dont le prix de l’excellence 2018 (20 milles dollars américains, une plaque d’honneur et un certificat de reconnaissance) à titre posthume à Monsieur Koffi Annan, ancien secrétaire général de l’ONU pour ses actions et son investissement dans les activités de la CEDEAO dans le cadre de la promotion de l’intégration dans l’espace.

La nigérianne Dr Ameyo Adadevoh, qui par son diagnostic et ses décisions, a contribué à freiner le démarrage d’une épidémie de la maladie à virus Ebola au Nigéria, a également reçu à titre posthume, le prix du citoyen de la CEDEAO (20 miles dollars américains, une plaque d’honneur et une attestation de reconnaissance). Dans la catégorie art, le prix est revenu à la sénégalaise Geneviève Acogny pour ses chorégraphies (15 milles dollars US, une plaque d’honneur et une attestation de reconnaissance).

La cérémonie de clôture a été marquée par la Motion de remerciements, la remise du fanion au Président entrant de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, SEM ISSOUFOU Mahamadou et la lecture du communiqué final.



actuniger

A lire aussi

Laisser un commentaire