Rema, jeune prodige de l’afrobeats


Rema revient de nouveau à la fin de juillet avec un nouvel EP de cinq tubes en puissance : Bad Commando. © DR


La star montante de l’afrobeats a seulement 18 ans. Né dans une famille chrétienne, Rema fait ses premiers pas de chanteur à l’église, puis dans un groupe d’étudiants… avant d’être repéré par le frère de Don Jazzy et d’être signé chez Mavin Records. On le compare déjà à Wizkid.


« Je respecte Wizkid et tous les autres artistes géniaux qui m’ont précédé dans l’industrie musicale, nous glisse-t-il. Ils ont influencé et encouragé la jeunesse, cela m’inspire. […] Je veux juste faire la même chose à ma manière. » Les quelques titres qu’il a mis en ligne sont presque tous devenus des tubes : « Dumebi » et « Iron Man » atteignent chacun plus de 1 million de vues sur YouTube…

« Bad Commando », nouvel EP

Après un mini-album à son nom sorti en mars, Rema revient de nouveau à la fin de juillet avec un nouvel EP de cinq tubes en puissance : Bad Commando. On y retrouve sa patte, une voix nasillarde aux inflexions évoquant le chant arabe.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.






jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire