Afrique: L’UA lance dimanche la phase opérationnelle de la ZLEC


Nairobi — L’Union africaine réunie en sommet à Niamey va lancer dimanche la « phase opérationnelle » de la Zone de libre-échange continentale (Zlec), projet phare en vue de l’émancipation économique de l’Afrique.

Le sommet à Niamey va déterminer le pays choisi pour accueillir le secrétariat de la Zlec – le Ghana et eSwatini, entre autres, sont candidats -, mais « les négociations sur certains points très importants ne sont pas encore achevées », souligne, la directrice du Centre juridique sud-africain Tralac, spécialiste des questions commerciales, Trudi Hartzenberg

La Zlec doit favoriser le commerce au sein du continent, attirer des investisseurs et permettre aux pays africains de s’émanciper de l’exploitation des matières premières.

Actuellement, seulement 16% du commerce des pays africains s’effectue avec d’autres pays du continent, et ce principalement au sein des groupes économiques régionaux tels que la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe), la Cedeao (Communauté économique d’Afrique de l’Ouest) ou l’EAC (Communauté d’Afrique de l’Est). Le commerce intra-européen s’élève à quelque 65%.

« L’Afrique commerce avec le reste du monde, mais elle ne commerce pas avec elle-même », regrette Jakkie Cilliers, de l’Institut pour les études sur la sécurité, selon lequel « une zone de libre-échange est presque un prérequis à l’industrialisation ».



actuniger

A lire aussi

Laisser un commentaire