Barrières électriques autour des plantations : une solution politicienne selon Guy Bertrand Mapangou


L’ancien ministre de la forêt Guy Bertrand Mapangou © Archives Gabonreview

Libreville, 8 juillet (Gabonactu.com) – L’ancien ministre des forêts de l’environnement Guy Bertrand Mapangou, limogé le 21 mai dernier, a déclaré dans une interview vérité  parue chez notre confrère Gabonreview, que les barrières électriques érigées autour des plantions  expérimentées au Gabon pour lutter contre le conflit Homme-Faune est pour lui une solution politicienne  pour le moins démagogique.

« Il est donc important d’écouter ces populations, tout en évitant de leur suggérer ou de leur proposer des solutions politiciennes. Or, jusqu’à présent nous sommes dans les solutions politiciennes », a déclaré M. Mapangou qui s’est exprimé d’une tournée parlementaire dans son fief politique du département de Tsamba-Magotsi (province de la Ngounié au sud du pays)  où il est député.

Durant ce périple parlementaire, l’honorable Mapangou a fait face aux questions récurrentes des électeurs et sympathisants sur l’épineuse question du conflit Homme-Faune. Les pachydermes en l’occurrence, l’éléphant, animal intégralement protégé, dévastent les plantations des villageois au désarroi.

« Pourtant, d’autres pays d’Afrique, tels que le Kenya et la Namibie ont réussi à trouver une solution à cette mauvaise cohabitation entre l’éléphant et l’homme. Comment ont-ils fait ? Nous savons en revanche qu’en laissant saccager les plantations, ce sont les populations qui sont dans le désarroi. Que leur proposons-nous ? Des indemnisations ? Celles-ci sont-elles une solution pérenne pour acheter du riz, de l’huile ? Mais après ? À mon sens, il ne s’agit pas d’une solution pérenne »,a-t-il critiqué

Antoine Relaxe





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire