Baisse de l’inflation annuelle en mai 2019


En zone euro, elle est ressortie à 1,2% (après 1,7% en avril 2019), soit son plus bas niveau depuis avril 2018.

Selon la Dpee, l’augmentation de 3,8% des prix de l’énergie, après 5,3% en avril, explique en partie le ralentissement de l’inflation en mai 2019. Par ailleurs, l’inflation de base (hors énergie et alimentation) de la zone euro a ralenti en mai 2019, à 0,8% après 1,3% au mois précédent. Au sein de la zone euro, l’inflation annuelle s’est respectivement établie à 1,4% en Allemagne et à 0,9% en France, après 2% et 1,3% au mois d’avril 2019. 

Dans les autres économies avancées, la variation annuelle de l’indice des prix à la consommation est ressortie à 1,8% aux Etats-Unis (après 2%), 1,9% au Royaume-Uni (après 2%) et 0,7% au Japon (après 0,9%). 

Dans les économies émergentes, l’inflation annuelle a connu des évolutions opposées en mai 2019. En Chine, elle s’est accentuée (+2,7% après 2,5%) tandis qu’au Brésil (+4,7% après 4,9%) et en Russie (+5,1% après 5,2%), elle a diminué. 
Ibrahima Diop 



leje

A lire aussi

Laisser un commentaire