une Tchadienne de plus dans le Conseil présidentiel pour l’Afrique de la France



11 juillet 2019 17:25

La sociologue et réalisatrice tchadienne, Aché Coelo a été choisie par le président français, Emmanuel Macron, ce jeudi, 11 juillet, comme membre du Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA).

Pendant qu’elle s’apprête à siéger au jury de la 22ème édition du festival Ecran noir à Yaoundé, Aché Coelo, cette jeune tchadienne, reconnue pour sa passion pour le métier du Cinéma, a été nommée au Conseil présidentiel pour l’Afrique.

Elle fait son entrée au CPA avec cinq autres nouveaux membres. Il s’agit de : Mbaye Diallo, professeur des universités, Sénégalais de 38 ans ; Patrick Fandio, journaliste d’origine camerounaise de 44 ans ; Florelle Manda, journaliste d’origine congolaise et sénégalaise de 39 ans, et Bourry Ndao, entrepreneuse sénégalaise de 41 ans. Ils remplaceront Elisabeth Gomis et Karim Sy, appelés respectivement à de nouvelles fonctions au sein de la saison culturelle « Africa 2020 » et de l’initiative « Digital Africa ». Aché Coelo est à ce jour la deuxième tchadienne à siéger au sein du CPA après Vanessa Moungar.

Le CPA est une structure dont l’objectif est de servir l’ambition et de
s’appuyer davantage sur les diasporas africaines pour construire une
« nouvelle relation » entre la France et les pays africains.

« Le CPA a été créé pour concevoir et mettre en œuvre le discours de Ouagadougou en 2017. Cela reste un enjeu central, mais nous souhaitons aussi construire une relation privilégiée avec les diasporas établies en France », explique l’Élysée à nos confrères de Jeune Afrique.





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire