ce que Déby recommande aux jeunes tchadiens


SOCIETE – En ordonnant la levée de la restriction des réseaux sociaux ce 13 juillet, le président Idriss Déby Itno a demandé aux jeunes tchadiens de cesser de s’approprier ces outils pour prôner la paix.

La manière dont les jeunes tchadiens utilisent les réseaux sociaux inquiète le président de la République, Idriss Déby Itno. Ce samedi, 13 juillet, lors de la cérémonie de clôture du forum, Tchad numérique, il a fait savoir dans son discours que ce n’est pas tous les Tchadiens qui participent à la construction de la paix au Tchad, « Il y a des brebis galeuses » qui cherchent la division à travers les réseaux sociaux, a-t-il.

« Si l’importance des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans la vie des nations n’est plus à démontrer, il n’en demeure pas moins que leur mauvaise utilisation peut s’avérer désastreuse », a souligné le président de la République.

A lire aussi: Tchad : la censure des réseaux sociaux est effectivement levée

La leçon de Déby aux jeunes tchadiens

Dans un pays comme le Tchad qui a fait face à un passé sombre, « il n’est pas admissible que l’internet, en tant que moyen de communication et de diffusion de l’information, soit détourné à des fins malveillantes par certains individus animés d’intentions funestes à la paix sociale et à l’unité nationale », a ajouté Idriss Déby Itno.

Au lieu d’être des espaces où la construction de la paix nationale, à travers la jeunesse doit se reposer, les réseaux sociaux sont devenus des lieux où se propagent « la cyberhaine et le cybercommunautariste », a fait-il remarquer avant de préciser que « ce n’est pas pour cela que les réseaux sociaux sont faits ».

« Il est certain que l’internet est un véritable facteur de communication et de rapprochement des cœurs, mais il peut aussi être un facteur de dislocation des lignes sociales », prévient-il aux jeunes.





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire