Ali Bongo a revêtu son costume pour préparer les décisions du Conseil supérieur de la magistrature


Ali Bongo a revêtu son costume pour préparer les décisions du Conseil supérieur de la magistrature

Ali Bongo Ondimba et son ministre  © PCP

Libreville, 16 juillet (Gabonactu.com) – Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a revêtu mardi son costume, fait rare depuis son accident vasculaire cérébral (AVC), pour préparer avec le ministre de la Justice, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, les décisions du prochain Conseil supérieur de la magistrature.

Depuis son retour de convalescence, Ali Bongo Ondimba se présente généralement en public drapé dans des gros boubous, la tête coiffée d’un turban en respect à sa foi musulmane.

Edgard Anicet Mboumbou Miyakou s’est rendu mardi au palais présidentiel pour soumettre au chef de la magistrature suprême les principaux dossiers du Conseil supérieur de la Magistrature qui se tiendra ce mercredi dans la capitale gabonaise.

Ali Bongo Ondimba présidera personnellement cette réunion qui permet de nommer à des hautes fonctions dans la magistrature et de promouvoir certains magistrats en grade.

Selon les dispositions de l’article 2 de la loi n°2/93, le Conseil supérieur de la magistrature assure la bonne administration de la justice. A cet égard, il statue sur les intégrations, les nominations, les avancements, les mutations, les affectations, la promotion et la discipline des magistrats.

Depuis quelques années, le Syndicat national des magistrats du Gabon (SYNAMAG), conteste systématiquement les décisions prises lors du conseil supérieur de la magistrature. Ils ont toujours exigé que certains non praticiens du droit et de la justice soient retirés de ce conseil notamment les députés et les sénateurs. Ils demandent que le chef de l’Etat ne préside plus ces réunions.

Antoine Relaxe





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire