Les finales de la Ligue des champions CAF et de la Coupe de la Confédération se joueront sur un match



Réuni au Caire en Égypte ce mercredi 17 juillet en marge de la fin de la CAN 2019 (match pour la troisième place ce mercredi entre la Tunisie et le Nigeria, finale Sénégal-Algérie vendredi 19 juillet), le Comité exécutif de la Confédération africaine de football a acté un changement majeur dans l’organisation des prochaines éditions de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération. Les finales de ces compétitions ne se joueront plus sur le format de deux matches aller-retour mais sur une seule rencontre sur terrain neutre désormais.

Cette décision est une conséquence de la polémique qui a touché la dernière finale de la Ligue des champions CAF entre le Wydad Casablanca et l’Espérance de Tunis. Les deux clubs sont restés dos à dos après le match aller du 24 mai au Maroc (1-1). Mais le match retour, joué le 31 mai en Tunisie, n’est pas allé à son terme. Alors que les Tunisiens menaient 1-0, les joueurs du Wydad ont quitté la pelouse pour protester contre la panne de l’assistance vidéo. La CAF a d’abord décidé de sacrer l’Espérance avant de décider de rejouer ce match retour sur terrain neutre. La date est encore à fixer et le Tribunal arbitral du sport, saisi par les deux finalistes, doit se prononcer d’ici au 31 juillet.

Créée en 2004, la Coupe de la Confédération a toujours vu sa finale se jouer sur le format aller-retour jusqu’à présent. La Ligue des champions africaine, elle, a vu la finale de sa toute première édition, en 1965 entre l’Oryx Douala et le Stade Malien, se jouer sur un seul match (2-1). Depuis, toutes les finales se sont disputées sur le format aller-retour. Tout cela change dès 2020.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire