Naomi Campbell, Alek Wek, Tyra Banks… ces mannequins noires qui continuent de marquer l’histoire de la mode




Naomi Campbell, Grace Jones, Alek Wek, Liya Kebede, Tyra Banks… Elles ont marqué l’histoire de la mode et continuent de l’écrire. Signe de leur longévité, un esprit entrepreneurial mâtiné de militantisme.


Plus de la moitié des mannequins castées au défilé couture de Valentino, printemps-été 2019, étaient noires : du jamais-vu dans cette industrie. Parmi elles, des modèles historiques comme Naomi Campbell, 49 ans, Alek Wek, 42 ans et Liya Kebede, 41 ans. Un casting « nostalgique des années 1980-1990 », selon Alphonso McClendon, directeur et professeur associé de design et de merchandising à l’Université Drexel (Philadelphie).

« Malgré le racisme ambiant qui planait aux États-Unis, j’ai le souvenir de défilés arc-en-ciel chez Yves Saint Laurent, Paco Rabane ou encore Christian Lacroix », évoque l’auteur de Fashion and Jazz (Bloomsbury, 2015). Hors des podiums pourtant, la mode s’est longtemps montrée peu ouverte à la diversité. « S’il n’y a pas de mannequins afros en couverture des magazines c’est qu’ils ne font pas vendre. Les lectrices ne peuvent pas s’identifier. »





jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire