Au sommaire de l’édition de ce Vendredi 09 Août 2019 du journal “AMAKURU Y’IWACU” – IWACU


• Le Burundi a enregistré une perte d’une somme évaluée à plus de 5 milliards de dollars depuis 2015 en fuite des capitaux. Une déclaration faite par Léonce Ndikumana, de l’université de Massachusetts Amherst dans une conférence organisée ce vendredi par la Banque de la République du Burundi. Une perte énorme dans un pays pauvre qui a besoin de tout fonds enregistré comme entrant dans un pays mais dont l’utilisation ne peut pas être retracée dans les statistiques officielles.

• L’agence japonaise de coopération internationale, JICA a rouvert son bureau à Bujumbura après son absence depuis 2015 suite à la crise. Le gouvernement burundais se félicite des projets de développement que va mener cette agence japonaise. Inès Sonia Niyubahwe, porte-parole du ministère des Affaires étrangères parle notamment d’agrandir le port de Bujumbura, développer la culture du riz, et améliorer le secteur du transport.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire