Maganga Moussavou et Divungi invités au défilé du 17 août aux côtés d’Ali Bongo


Pierre Claver Maganga Moussavou © archives Gabonactu.com

Pierre Claver Maganga Moussavou et Didjob Divungi di Ndinge sont invités à participer aux côtés du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, samedi prochain au défilé du 17 août marquant la célébration de la fête nationale de l’indépendance du Gabon acquise le 17 août 1960, indique un communiqué officiel.

Les deux personnalités sont invitées en leur qualité d’anciens Vice-présidents de la République, selon le communiqué publié par le président du comité d’organisation de Gabon indépendance, Pascal Yama Lendoye.

Depuis la diffusion de ce communiqué, les deux personnalités qui trônent dans l’opposition n’ont fait aucun commentaire.

Président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou est l’un des opposants qui avait dit oui au dialogue politique convoqué par le pouvoir en 2017 pour apaiser le climat politique tendu suite à la réélection contestée du président Ali Bongo Ondimba. En août 2017, il est nommé Vice-Président de la République. Il conserve une certaine liberté de ton ce qui agace au haut sommet.

Didjob Divungi di Ndinge © archives Gabonactu.com

Agé de 67 ans, il est limogé en mai 2019 parce que son nom est cité dans le scandale du Kevazingogate relatif à la disparition de 353 containers de ce bois précieux exploité illégalement malgré une interdiction officielle.

Son frère de la même province Didjob Divungi Di Ndinge qui totalise 73 ans, fut vice-président de la République de 1997 à 2009. Pas à l’aise dans ces fonctions, il a quitté le palais présidentiel au lendemain de la victoire électorale d’Ali Bongo Ondimba au terme de l’élection présidentielle anticipée organisée après le décès d’Omar Bongo Ondimba.

Didjob Divungi Di Ndinge, n’avait pas appelé à soutenir Ali Bongo Ondimba alors qu’il était l’un des principaux collaborateurs de son père Omar Bongo. Il est aujourd’hui l’un des piliers de la galaxie de Jean Ping, principal challenger d’Ali Bongo en 2016.

Moins tapageur, Didjob Divungi Di Ndinge vit plutôt très discrètement. Ses sorties publiques et même privées sont très rares. Encore moins sa parole.

Outre les anciens Vice-Présidents de la République, le comité d’organisation a également invité les anciens Premiers ministres. Beaucoup d’entre eux sont passés à l’opposition.

Carl Nsitou





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire