dans « Mon frère », un MHD au plus près de la réalité


Mohamed Sylla,
en acteur fin
et sensible. © Renaud Konopnicki


Mis en cause dans l’agression mortelle d’un jeune homme, le rappeur MHD fait ses premiers pas sur grand écran avec Mon frère, dans le rôle d’un garçon accusé du meurtre de son père.


Il y a un an, nous rencontrions MHD, alors au sommet de sa gloire. Mohamed Sylla, à 23 ans, s’imposait comme un des talents les plus bancables de l’afro-trap : tournée planétaire, deuxième album « 19 » (depuis, certifié disque d’or) et projet de film. Et pourtant, la star semblait déjà obsédée par sa chute, nous confiant : « Quand tu grimpes, tu finis toujours par redescendre… »

Quelques semaines plus tard, le Parisien aux racines sénégalaises et guinéennes annonçait la fin de sa carrière musicale. Puis en janvier 2019, il était mis en examen et placé en détention provisoire, soupçonné d’être impliqué dans le meurtre d’un jeune de 23 ans, dans le 10e arrondissement, roué de coups et poignardé.

Scènes réalistes

Impossible d’oublier ce fait divers sanglant lorsqu’on assiste à la projection de Mon frère. Dans le film dramatique de Julien Abraham, réalisateur français, Teddy, le






jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire