Niger: Que peut bien cacher le deal de rachat d’Orange Niger par Rimbo Holding du milliardaire nigérien Mohamed RHISSA et la nébuleuse du concordat de 35 milliards de FCFA des banques locales ?


Selon des informations autorisées exclusives en possession de Confidentiel Afrique, Telecel RCA (filiale de l’opérateur français de téléphonie Free Telecom de Xavier Niel) a décidé de quitter la table des discussions à la dernière minute pour pratiques indélicates dans le processus de rachat de Orange Niger. Du coup, un boulevard a été ouvert pour la société Rimbo Holding du milliardaire nigérien, Mohamed Rhissa, qui a fait fortune dans les hydrocarbures, le transport et le transfert d’argent.

Selon des informations de Confidentiel Afrique, la société Rimbo Holding, créée à la sauvette, juste pour s’engouffrer dans les appels d’offres de reprise de la filiale nigérienne du Groupe France Télécoms, n’a aucune expertise dans le secteur des télécoms.

Comme Confidentiel Afrique l’avait révélé dans son édition électronique du 7 juin 2019, le milliardaire Mohamed Rhissa Alias Rimbo, occupe le stratégique fauteuil de Président du Conseil d’administration d’Orange Niger et entretient des rapports de proximité inoxydable avec Dominique Aubert, Directeur Général d’Orange Niger.

Ce dernier lui a servi de béquilles et d’ascenseur pour monter sa société et de soumissionner aux côtés de la multinationale sud-africaine MTN, l’opérateur espagnol Vodafone, Maroc Télécoms et Telecel RCA. Qu’ont-ils bien mijoté au point de perturber les plans de Maroc Télécoms, laquelle a décidé de jeter l’éponge en pleine course et de Telecel RCA, coiffée au pylône par Rimbo Holding. Selon des sources autorisées, Telecel RCA avait présenté la meilleure offre financière par rapport aux concurrents, alors que Rimbo Holding garantissait mieux le plan social des travailleurs d’Orange Niger.

Selon des sources bien informées, Dominique Aubert bataillait ferme pour que son PCA et son acolyte Mohamed Rhissa Alias Rimbo reprenne la filiale Orange Niger. Pour quelles fins ?

Selon nos informations, le deal Rimbo- Dominique Aubert qui s’apparente à un monstre à plusieurs têtes, éclabousse une autre nébuleuse relative au concordat des banques locales (BOA, Ecobank, Banque Atlantique et Orabank) estimé à quelque 35 milliards de FCFA. Il s’y ajoute aussi l’absence de qualification et d’expertise de Rimbo Holding, méconnue du secteur stratégique des télécoms jusqu’ici. Mais, l’astuce trouvé par le ticket Dominique- Rhissa est le transfert des actifs d’Orange Niger au repreneur Rimbo Holding.

L’homme d’affaires nigérien s’est associé avec le malien Moctar Thiam, ancien de la Banque mondiale et qui s’investit dans l’ingénierie financière. Quel a été son rôle dans cette opération de rachat? Le français Dominique Aubert, Directeur Général d’Orange Niger va-t-il conserver son fauteuil. Aux dernières nouvelles, l’ARCEP a dû trancher et mettre la pédale douce pour sauver le plan social des travailleurs d’Orange Niger. L’affaire Orange Niger n’a pas livré encore tous ses secrets. En attendant, beaucoup de zones d’ombres subsistent et d’interrogations.



actuniger

A lire aussi

Laisser un commentaire