Ali Bongo a ouvert le salon marocain pour recevoir l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite


Ali Bongo Ondimba et l’ambassadeur d’Arabie saoudite au Gabon ©  PCP

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a fait ouvrir mercredi les portes du célèbre salon marocain du palais présidentiel de Libreville en honneur de l’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Gabonaise, Abdulrahman Salam S. Aldahas.

Les deux hommes vêtus des tenues traditionnelles ont fait un large tour d’horizon de la coopération multisectorielle existant entre leurs deux pays, singulièrement sur le plan économique.

« Le Président de la République a demandé à son interlocuteur d’œuvrer avec les autorités gabonaises compétentes, à hisser nos liens bilatéraux à un niveau supérieur, dans le cadre d’avantages mutuellement bénéfiques », indique un communiqué de la présidence de la République.

Le Gabon et l’Arabie saoudite entretiennent d’excellentes relations de coopération bilatérale. Le président Ali Bongo Ondimba, musulman pratiquant s’est régulièrement rendu dans ce royaume pour accomplir le Hadj, un rite auquel il est profondément attaché.

C’est d’ailleurs lors d’un séjour dans ce royaume qu’il a été foudroyé le 24 octobre 2018 par un Accident vasculaire cérébral (AVC). Il a bénéficié durant cette épreuve de toutes les attentions des hautes autorités du royaume.

Antoine Relaxe





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire