Au sommaire de l’édition de ce vendredi 27 Septembre 2019 du journal “AMAKURU Y’IWACU – IWACU


https://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2019/09/AMAKURU-DU-27-SEPTEMBRE-2019-.mp3

. Le Conseil des droits de l’Homme a renouvelé ce vendredi le mandat de la commission d’enquêtes sur le Burundi à 23 pour, 11 absentions et 13 contre. Une résolution initiée par l’Union Européenne.
Le gouvernement burundais se dit consterné par la résolution. Selon Rénovat Tabu, ambassadeur et représentant permanent du Burundi à Genève, le Burundi subit un acharnement de l’UE. « Celle-ci n’a cessé d’initier des résolutions intempestives et de prendre des sanctions multiformes en violations flagrantes des droits du peuple burundais ».
Un des avocats des victimes de la crise politique de 2015, Cyriaque Nibitegeka se félicite de ce renouvellement de mandat de la commission d’enquêtes. Il indique que c’est une victoire pour les activistes et les victimes des violations des droits de l’Homme. Selon l’avocat et activiste des droits de l’Homme, il arrivera un temps où justice sera rendue.

. 3 personnes dont 2 hommes et une femme sont détenus par la police dans la zone Muyebe, commune Musigati de la province de Bubanza depuis jeudi. Elles ont été arrêtées par la police pour leur protection alors qu’elles étaient la cible d’une justice populaire. Des habitants de cette localité les accusant de meurtre d’un homme du nom de Salvator Turakiranije. Ils assurent que ce dernier serait mort empoisonné par ces trois personnes. La police indique que les enquêtes sont en cours.

. Ntare Rushatsi House, les nouveaux bureaux de la présidence de la République construits sur la colline Gasenyi de la Commune Mutimbuzi dans la province de Bujumbura ont été inaugurés vendredi. Le président de la République a dans son discours appelé à la construction de tous les bureaux administratifs afin que les institutions en finissent avec la location. Le président de la République a demandé à ses successeurs de continuer cette œuvre en procédant à la construction d’un palais présidentiel dans l’espace restant.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire