Arnaud Engandji dément sa prétendue démission du gouvernement


Arnaud Calixte Engandji Alandji © pyramid media Gabon

Muté du ministère de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics vers le ministère de la Décentralisation, de la Cohésion et du Développement du Territoire, Arnaud Engandji Alandji laisse croire dans un entretien téléphonique avec la rédaction de Gabonactu.com qu’il n’a pas démissionné du gouvernement remanié vendredi le 4 octobre dernier.

« Quand un ministre démissionne c’est le gouvernement qui communique et non un média ou les réseaux sociaux », a laissé entendre le ministre visiblement pas du tout désemparé par sa mutation d’un ministère au budget d’investissement très lourd vers un ministère quasiment à inventer.

Depuis son entrée au gouvernement, il y a moins de deux ans, Arnaud Engandji Alandji est à sa 3ème mutation. Ancien ministre du Travail, de la Jeunesse et de la Formation professionnelle, ce jeune ancien leader syndical dans le secteur pétrolier a vite été muté pour la première fois au ministère de l’Egalité des chances, de la Jeunesse chargé des Gabonais de l’Etranger.

Député du 2ème siège du département de la Sebe Brikolo dans la province du Haut Ogooué, Arnaud Engandji Alandji a ensuite été muté pour la seconde fois au juteux ministère de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux publics.

Le 4 octobre dernier, le Premier ministre, Julien Nkoghe Békalé, l’a envoyé au ministère de la Décentralisation, de la Cohésion et du Développement du Territoire. Ce département a été préalablement occupé par Lambert Noël Matha, l’unique ministre éjecté du gouvernement lors du dernier remaniement.

Carl Nsitou





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire