Bouclage d’une opération de gestion active de la dette portant sur 232 milliards de FCfa


«Cette opération portant sur des titres arrivant à échéance sur l’exercice 2019 et sur l’année 2020 a été scindée en deux lots afin de pouvoir effectuer des transactions sur des tailles raisonnables pour le Marché régional des Titres Publics », renseigne le document.

La première opération, explique-t-on,  en date du 03 mai 2019 a porté sur l’échange de quatre titres arrivant à échéance en 2019 contre deux nouveaux titres de maturité 3 ans et 5 ans.

La seconde opération, exécutée ce 03 octobre 2019, porte sur l’échange de cinq titres arrivant à échéance en 2020 contre deux nouveaux titres également de maturité 3 ans et 5 ans.

Piloté par Trésor public de l’Etat de Côte d’Ivoire  en étroite collaboration avec l‘Agence UMOA-Titres, ces deux opérations ont été couronnées de succès en mobilisant un total de plus de 230 milliards de FCFA sur le Marché régional des Titres Publics ; permettant ainsi à la Côte d’Ivoire de réduire significativement la charge de sa dette et de mitiger totalement le risque de refinancement lié au remboursement des échéances de titres de 2019 et 2020.

Très courante sur les marchés financiers occidentaux, la réalisation de cette opération de gestion active de la dette sous nos cieux démontre, une fois encore, l’expertise de nos institutions régionales, en l’occurrence l’Agence UMOA-Titres et la BCEAO ; ainsi que le dynamisme et le niveau de développement croissants de notre Marché des Titres Publiques.
Adou FAYE



leje

A lire aussi

Laisser un commentaire