Lady Sonia, mentor chic et charismatique star du développement personnel




Coach de vie, Lady Sonia est devenue une star du développement personnel sur le continent.


«Est-ce que je parle à une boss ? Est-ce que je parle à une gentlewoman épanouie ? » hurle une élégante femme, micro dans une main, debout sur une scène, devant un public féminin qui exulte, presque en transe. Cette femme, c’est la charismatique Lady Sonia, coach de vie et experte en développement personnel, qui, depuis deux ans, prêche la bonne parole en enchaînant les tournées en Afrique comme en Europe.

« Meet-up des gentlewomen »

Ce jour-là, cette sorte de prédicateur ultra-chic a donné rendez-vous à plus d’un millier de femmes à l’espace Latrille d’Abidjan. Intitulé de la conférence, notamment sponsorisée par Trace TV, Uniwax et Life Magazine : « Le meet-up des gentlewomen épanouies de Côte d’Ivoire ». Tarif du ticket d’entrée : 18 000 F CFA (27,50 euros).

 

Ce n’est que le énième meeting qu’organise celle qui préfère qu’on la désigne comme « mentor » plutôt que comme « coach », après des passages au Congo-Kinshasa, au Gabon, au Mali ou au Burkina Faso. Sa page Facebook, lancée en 2016 et sur laquelle elle poste vidéos et messages d’encouragements, est suivie par plus de 800 000 personnes. Sa chaîne YouTube ? 121 000 abonnés. Elle y délivre opinions et conseils à partir de témoignages reçus au préalable.

« Il ne s’engage pas dans notre relation », « sa trahison m’a poussée à aimer les femmes » ou « ma famille n’aime pas mon homme ». La méthode de Lady Sonia : s’appuyer sur sa foi religieuse et les périodes douloureuses de sa vie, quitte à choquer, « pour pousser les femmes à avancer ». Mais comment en est-elle arrivée à faire office de gourou pour tant de femmes (et, depuis peu, pour des hommes) au point de subir des attaques l’accusant de monnayer la souffrance d’autrui ?

Séances digitales

« Aider les autres est une passion. Moi qui suis très croyante, j’ai été perturbée au niveau de ma foi car j’ai vécu un enfer émotionnel, j’ai souffert dans ma chair. Pour m’en sortir, j’ai fait des recherches en développement personnel. Et j’ai commencé à partager mes ressentis sur Facebook. C’est là qu’un institut américain spécialisé m’a approchée et m’a proposé de me former. C’est ainsi que j’ai obtenu mon certificat », explique celle qui est née à Paris d’un père congolais et d’une mère burkinabè.

Entre-temps, Sonia Mabiala travaille pour les Nations unies au Congo-Brazzaville, tandis que son mari, le père de ses six enfants, est agent de l’OMS. Après un passage par le Zimbabwe, ils emménagent à Ouagadougou, où Lady Sonia obtient un master en ingénierie commerciale à l’université Ouaga-II, avant de s’installer à Paris.

Depuis un an, elle vit désormais en Suisse, d’où elle gère son entreprise établie à Paris, SAS Coach Sonia, qui lui permet aussi de proposer des séances digitales de coaching personnalisé à des anonymes comme à des personnalités publiques. Prix : de 53 à 300 euros selon la formule. Auteure d’Authentique. Sois libre et épanouie, un ouvrage autoédité (juillet 2017), la coach compte parmi ses sponsors des banques, des sociétés privées, des ONG, mais aussi des donateurs particuliers. Prochaines destinations : la Tunisie, le Sénégal, les Antilles et le Québec.





jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire