Afrique: 48e Assises de la presse francophone – Les préparatifs s’intensifient


A deux semaines de la rencontre internationale, la branche Cameroun de l’Union de la Presse francophone met les bouchées doubles. Une conférence de presse donnée jeudi, 7 novembre 2019 à Yaoundé.

Le rendez-vous du donner et du recevoir des professionnels du journalisme prend de plus en plus forme. Yaoundé abrite cette année les 48e assises de la presse francophone, du 18 au 22 novembre. Le thème choisi : «Journalisme d’émotion, journalisme d’information ? »

Pour apporter plus de précisions sur l’événement, un point de presse a été organisé hier à Yaoundé, par le comité d’organisation local de l’événement, en présence du président exécutif, Félix Zogo, par ailleurs secrétaire général du ministère de la Communication ; ainsi que du vice-président, Aimé- Robert Bihina, par ailleurs président de la branche Cameroun de l’Union de la presse francophone (UPF) et vice président du bureau international de l’UPF.

Primo, l’événement est placé cette année sous le très haut parrainage du président de la République, Paul Biya. Secundo le Cameroun accueille cet événement pour la deuxième fois après l’édition de 2009, et compte faire les choses en professionnel.

En effet, un contingent d’environ 400 journalistes y est attendu, avec une délégation de plus de 250 participants venant de pays étrangers, francophones et anglophones.

« Le choix du Cameroun n’est pas un hasard. Cela a répondu à des critères tels que l’attractivité, la conformité du pays aux règles du métier, notamment le pluralisme médiatique, la liberté d’expression et le professionnalisme, ainsi que le dynamisme de la section hôte », a indiqué Félix Zogo.

Ces assises se tiennent dans un contexte de crise et de big-bang de l’information avec l’émergence de nouveaux acteurs et d’une nouvelle pratique : le journalisme citoyen.

La leçon inaugurale de cette rencontre scientifique sera dite par Anne Cécile Robert, directrice des éditions et des relations internationales du Monde diplomatique et auteur de « La stratégie de l’émotion ».

Elle va permettre d’interroger les ressorts du journalisme dans le contexte actuel et surtout, d’explorer les nouvelles voies pour rester à la page tout en répondant aux exigences de professionnalisme dans le traitement de l’information.

En plus d’un match de gala avec les anciennes gloires des Lions indomptables de football et une visite du Musée national, la section UPF-Cameroun prévoit un cadre pour les artisans des petites et moyennes entreprises camerounaises afin d’exposer leur savoir-faire local à l’intention des participants venus d’ailleurs.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire