Avis à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un cabinet de consultants (bureau d’études) pour la réalisation de l’étude de faisabilité de la quatrième phase du projet mutualisé COPRA


Des collectivités Bourguignonnes-franc-comtoises (Grand Belfort Communauté d’Agglomération Ville de Belfort, Département du Territoire de Belfort, Ville de Besançon, Ville de Montbéliard, Grand Besançon, Pays de Montbéliard Agglomération et Suisse (Ville de Neuchâtel) sont engagées depuis de nombreuses années dans une relation de coopération avec quatre communes burkinabé (Tanghin-Dassouri, Komki-Ipala, Douroula et Zimtanga). Afin d’optimiser la cohérence et l’impact de leurs actions, elles ont entrepris de fédérer leurs efforts dans le cadre d’un programme mutualisé dénommé COPRA « COopérer pour Réussir l’Avenir ».

Ce programme qui est à sa troisième phase d’exécution touche à plusieurs secteurs d’activités : l’appui institutionnel à la décentralisation, l’eau et l’assainissement, l’éducation, l’agriculture durable, la valorisation du patrimoine culturel et le tourisme, ainsi que le numérique. À partir de 2009, Les trois phases ont été financées sur les crédits propres des collectivités, abondés de subventions du ministère des Affaires étrangères et du développement international mais également de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse concernant les thématiques eau et assainissement.

Afin de coordonner les actions du projet, les collectivités ont fait appel au Centre des Ressources pour la COOPération décentralisée en Franche-Comté (CERCOOP F-C), devenu Bourgogne Franche-Comté International (BFC International) depuis la fusion des régions de la Bourgogne et de la Franche-Comté. Cette structure a mandaté l’entreprise de formation conseil, l’Agence CORADE comme opérateur local pour faciliter la coordination de l’exécution du projet au Burkina Faso.

Au terme de la troisième phase du programme, et au regard des résultats engrangés, les parties prenantes ont convenu de s’engager sur une quatrième phase afin de consolider les acquis engrangés dans le secteur de l’eau et l’assainissement qui se positionne au premier rang des défis des quatre communes d’intervention du projet au Burkina.

Le mandat débutera en décembre 2019 pour s’achever en janvier 2020 avec un niveau d’effort de 35 hommes jours.

Les consultant(e)s (prestataires individuels ou bureaux d’études) intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour les prestations.

Le dossier comportera :

-  Une brève présentation du cabinet ;

-  Les références de prestations similaires avec les contacts des mandants ;

-  Le (s) CV du/des consultants proposés pour la mission.

Les bureaux et prestataires individuels intéressés par la présente consultation sont invités(e)s à soumettre leurs propositions par courriel à l’adresse etude.faisabilite.copra4@corade.org au plus tard le 15 novembre 2019.





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire